Le forum d'entraide et de partage pour les passionnés des poissons rouges communs et japonais
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le betta ou combattant du Siam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21380
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Le betta ou combattant du Siam Ven 27 Mai 2016 - 21:31

Le Betta Splendens

Généralités,
Le betta a été décrit pour la première fois en 1909 par Regan. Le poisson Betta est surtout connu pour être un poisson d' exhibition et de concours. Le betta est de nature calme mais territorial à l'excès. Il devient agressif uniquement pour protéger son propre territoire, c'est la raison pour laquelle il doit être séparé des autres bettas mâles. Il va réagir de façon très agressive dés qu'un autre betta va pénétrer son territoire, il ouvre ses branchies et déploie ses nageoires afin d'effrayer le rival (sauf les femelles).

Les combattants sont armés pour survivre temporairement dans des endroits petits (parfois des flaques) et pauvres en nourriture et oxygène. Ils ont développé un organe ressemblant aux poumons des animaux terrestres, appelé le labyrinthe, qui leur permet de respirer l’air extérieur.

Ordre: Perciforme
Sous-ordre : Anabantoidei
Famille : Osphronemidae
Sous famille : macropodinae
Genre : Betta

Nom scientifique : Betta Splendens
Nom commun: Betta, Combattant, Combattant du Siam, Poisson combattant du Siam

La forme sauvage se trouve en Asie, plus particulièrement en Thaïlande, Inde, Cambodge, Laos, Malaisie, Viet-Nam. Elle se distingue de la forme domestique par ses nageoires courtes et sa couleur grise/brune irisée de rouge et de bleu.

                                           Betta splendens sauvage mâle                     Betta splendens sauvage femelle
Photo Siamese CyberAquarium               Photo Aquario et Betta

La forme domestique décline de nombreux coloris et des formes à nageoires longues ou courtes.

           Betta crowntail                       Betta Halmoon                                 Betta plakat             
        Photo Printerest                             Photo Fish world                   Photo Siamese CyberAquarium

En milieu naturel, le Betta splendens vit dans des petites étendues d'eau spécifiques telles que les rizières, les canaux, les ruisseaux, marais et champs inondés, mares et étangs. Il apprécie les eaux tempérées, lentes et peu profondes.Les eaux dans lesquelles il évolue sont recouvertes de végétation comme sur la photo ci dessous : 

Photo Siamese CyberAquarium


Maintenance du betta,
Paramètres:
PH: Idéalement 7 mais tolère de 6 à 7.8
GH: idéalement 7 mais tolère de 6 à 14
T° : idéalement de 24° à 27° mais tolère des variations de 22 à 30

Habitudes de vie : Le betta est un poisson qui vit dans le calme et à l'abri des regards. Il est stressé dés qu'il se sent surveillé. Ce sont des poissons hyper-protecteur envers eux et leur progéniture à tel point qu'ils sont capable de les prendre dans leur bouche pour les protéger. Dans un environnement bruyant, le betta ne se reproduira pas.  Les variétés à nageoires courtes sont les plus sensibles. Il faudra réfléchir au meilleur emplacement pour les maintenir, au calme et à l'abri des regards. Les éleveurs Thaïlandais les élèvent dans des jarres en terre cuite placés dans des lieux paisibles. 

Volume de l'aquarium : entre 10 et 30 litres. L'aquarium devra être de forme carré ou rectangulaire, les formes rondes comme les bocaux déforment la vision des poissons et sont à proscrire. Mauvais nageur, la hauteur d'eau devra être de 30 cms maximum, bien qu'évoluant dans tout l'aquarium, le betta vit essentiellement en surface afin de respirer l'air ambiant grâce à son organe appelé "labyrinthe". Par ailleurs, le bac devra être couvert afin de ne pas générer de différence de température entre le dehors et le dedans. Le couvercle évitera aussi de retrouver le poisson au sol car il est un excellent sauteur. Les changements d'eau devront être hebdomadaires à hauteur de 10 à 20% du volume du bac en utilisant de l'eau reposée depuis 24h minimum et à même température.

Filtration : faible soit 3 fois maximum le volume par heure. Il vaut mieux aussi casser le rejet contre une vitre de l'aquarium, le betta n'aime pas le courant. Le betta peut aussi être maintenu en low tech.

Chauffage : oui du type Newattino, idéal pour les petits volume.

Décoration : sol foncé de préférence, plantation naturelle uniquement. Le poisson aime se reposer sur les plantes et ne risquent pas de se blesser les voiles comme avec des plantes en plastique. Il n'est néanmoins pas interdit de mettre un objet décoratif à condition qu'il ne soit pas dangereux pour les voiles du poisson. Pour se rapprocher le plus de son habitat naturel, il est vivement conseillé de mettre des plantes flottantes.

Alimentation : Carnivore, le betta est un prédateur. Friand de larves de moustiques, on peut le nourrir de vers de vase avec modération compte tenu de l'effet constipant des vers, d'artémias, de daphnies, de vers tubifex aussi avec modération car très gras et de divers vers. Ayant une préférence pour le vivant, il accepte le congelé et le lyophilisé sans problème, ainsi que les granulés industriels pour poissons carnivores.

Cohabitation/sociabilité : Agressif/territorial en intra spécifique, chahuté ou indifférent en extra spécifique à condition que les colocataires soient  calmes, ne s'attaquent pas aux nageoires du Combattant (éliminer les Barbus) et ne pas posséder de couleurs trop vives et de longues nageoires sinon ils vont se faire attaquer par le combattant. Gardez bien à l'esprit que Le betta est vraiment un poisson destiné à vivre seul. Le rapprochement mâle/femelle ne se fait que pour le reproduction, le reste du temps leur cohabitation est impossible. Il faut juste savoir qu'un betta seul, ne s'ennuie pas. 

Espérance de vie : entre 2 et 3 ans.

Taille adulte: 6 à 6.5 cms

Difficulté : poisson facile à maintenir ( à condition de bien respecter ses besoins)

Reproduction : ovipare. La maturité sexuelle apparait vers 2 mois au plus tôt et 5 mois au plus tard. C'est le mâle qui s'occupe des œufs dans son nid de bulles, la femelle est chassée rapidement. Je ne vais pas détailler la technique de reproduction du betta, d'autres l'ont fait avant moi et l'ont bien fait comme sur ce BLOG. 

Les maladies du betta,
- la constipation : attention de ne pas trop nourrir et surtout de ne pas trop donner de vers de vase. Un poisson constipé a un ventre qui devient énorme. Mettre le poisson à la diète pendant 2 à 3 jours et le nourrir ensuite avec des daphnies ou des artémias.
- la pourriture des nageoires : les variétés très voilées sont sujettes à la pourriture des nageoires. Il est recommandé de mettre des feuilles de cattapa en continu dans le bac d'élevage.
- l'hydropisie : Il s'agit d'une accumulation de liquide dans l'abdomen du poisson et d'un soulèvement des écailles souvent dus à une infection bactérienne. A un stade très avancé la maladie est quasiment incurable. des traitements tels que le nifurpirinol, le temerol peuvent donner de bons résultats. La cause est multiple et la maladie peut s'accompagner d'exophtalmie.
- Exophtalmie : les yeux gonflent et sortent des orbites ce qui rend le poisson quasi aveugle. Maladie bactérienne qui se soigne bien avec du nifurpirinol ou du temerol.
-Les points blancs : apparition d'une multitude de points blancs sur le corps et les nageoires. Parasites fréquent qui s'éliminent avec du sel, du vert de malachite, ou du bleu de méthylène combiné à du formaldéhyde.
- Autres maladies parasitaires : costia, oodinium. Le costia se traite au FMC ou équivalent, ou encore du sel et l'oodinium avec un traitement à base de cuivre.
- Les troubles de la vessie natatoire ou barboteur : le poisson ne peut plus se maintenir entre 2 eaux, il flotte ou coule et ne peut plus nager. Souvent dus à l'alimentation, une suralimentation, la constipation ou une infection de la vessie natatoire.
- Empoisonnement aux substances azotées : ammoniac et nitrites. Vérifier les paramètres et faire des changements d'eau jusqu'à obtenir le taux 0 pour chacun des 2. Attention ce sont des poisons mortels.

Toutes ces pathologies sont détaillées dans la rubrique : maladie des poissons rouges. Il s'agit des mêmes maladies et des mêmes traitements.


Chimele pour Voiledechine 2016


©Voiledechine forum

Source :
Siamese CyberAquarium
Jurabetta
WebNature
Ornithologie et Betta

________________

CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom




Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
 

Le betta ou combattant du Siam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voile de Chine :: Les espèces exotiques :: LES POISSONS TROPICAUX-