Le forum d'entraide et de partage pour les passionnés des poissons rouges communs et japonais
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La protubérance des orandas : classification et soins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21848
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: La protubérance des orandas : classification et soins Lun 1 Mai 2017 - 13:46

La protubérance des orandas :
classification et soins


Généralités sur l'oranda :

L'oranda a été créé en sélectionnant et en stabilisant une mutation du ryukin qui a développé une bosse sur la tête. Amené à la préfecture de Nagasaki en provenance de Chine via Ryukyu entre 1789 et 1800, il a été appelé " Oranda Shishigashira " ce qui signifie
" Tête de Lion Hollandais " car toutes les importations rares au Japon étaient appelées  "produits néerlandais" en raison de la fermeture des frontières. Seuls quelques spécimens arrivaient à filtrer en provenance de Hollande, mais aussi de Chine et du Portugal. Sa "bosse" sur la tête rappelle une tête de lion. Le terme d'oranda vient de la prononciation de "Hollandais" par les asiatiques, le L se prononçant R.

La particularité donc de l'oranda est d'avoir une protubérance sur le haut de la tête. La protubérance de l'oranda peut pousser :
-  sur la partie haute de la tête --> Capuchon ou Goosehead
-  en plus de la tête, d'autres la développent également sur les joues et les ouïes mais sans être proéminente --> Tiger head ou tête de tigre
-  et enfin la dernière variété la développe abondamment sur le haut de la tête, les joues et les ouïes, il s'agit de tête de lion --> Lionhead


Les différentes formes de protubérance :



Oranda type capuchon:

Photo Chimele

Goose head est un poisson rouge avec une augmentation de la croissance de la tête limitée dans la partie supérieure de la tête (front ou capot) mais pas de croissance sur le reste de la tête (joue, bouche, menton, opercules). L'un des meilleurs exemples est le Red Cap Oranda.
Photo goldenphoenixfisheries


Photo Fynnmood.com

Le Goosehead peut développer une protubérance imposante sur le haut du crâne. Elle peut pousser au point de déséquilibrer le poisson et l'handicaper à vie en l'empêchant de se maintenir entre deux eaux. Il faut bien réfléchir avant d'acquérir ce type d'individu au risque de le voir lutter de façon incessante pour se redresser et s’affaiblir. Il faut savoir qu'en Chine, l'oranda type capuchon est appelé Goose head ou tête d'oie en référence à l'oie de Chine ou de Guinée qui présente une bosse sur la tête.


Exemple d'oranda Goosehead imposant:






L'oranda Tigerhead ou Tiger Goldfish :

Photo Chimele

Photo cngoldfish.net

La différence entre tigerhead et lionhead est que les tigerhead n'ont pas de croissance proéminente de la tête et des joues, la croissance est répartie sur toute la tête. En fait la croissance de la tête ressemble à un chou fleur.






L'oranda Lionhead :





Photo Fynnmood.com


Les têtes de lion ont été élevés en Chine pour décrire l'image du mythique lion chinois.  Les poissons à tête de lion ont une croissance de la tête sur la tête et sur les côtés des joues.  La croissance de la tête est généralement si bien développée qu'elle couvre réellement toute la tête, rejoignant le front et la croissance des joues ensemble.  La définition d'une bonne tête de lion doit pouvoir voir une croissance de tête distincte sur le dessus (comme la tête d'oie) et la croissance des joues latérales.








Photos : Printerest / Goldenphoenixfisheries / cydoniamall.com / i.ytimg.com



La classification que je viens de vous détailler est la classification chinoise qui fait aussi référence dans les pays occidentaux. En Thaïlande et au Japon la classification est différente au point qu'elle provoque des confusions. On y trouve : Buffalo head, Chinese head, Ju Hua Head, Boxer head


Qu'est ce que la protubérance ?

Connue sous le nom également d'excroissance, de framboise, de capuchon,capot, chapeau, couronne ou Wen en anglais, elle est une croissance anormale de la couche externe de la peau.  La définition de WEN en pathologie est :" tumeur cyanosée bénigne de la peau, notamment sur le cuir chevelu, contenant de la matière sébacée;  Un kyste sébacé." Cette protubérance est donc une croissance tumorale bénigne de type lipome. Mais attention bien que bénigne, cette excroissance  peut être propice aux infections bactériennes et fongiques à partir de débris qui peuvent s'installer dans ses plis. Il faudra donc être vigilent et scrupuleux sur la qualité de l'eau et veiller à ce que rien ne se coince dans la protubérance, comme un grain de sable par exemple.

L'alevin oranda né sans protubérance. La peau de la tête commence à s'épaissir et plier à partir de 3 à 4 mois après l"éclosion mais il faudra 1 à 2 années afin qu'elle soit complètement développée, elle continue de grandir jusqu'à 2 ans et demi. Son développement est affecté par un certains nombres de facteurs qui incluent la qualité de l'eau ainsi que son alimentation. Une eau stable, propre et un régime riche en protéines favorisent sa croissance. Le croissance est visible sous forme de points blancs de type fongique qui disparaissent naturellement. Il semblerait selon la littérature qu'un oranda mis en bassin extérieur voit la croissance de sa protubérance moindre voire stoppée. Cela reste à vérifier auprès de propriétaires ayant tenté l'expérience.

Les soins de la protubérance :

La protubérance peut être sujette aux infections bactériennes et la maladie des trous. Dans les deux cas, si la maladie est prise à temps, il est possible de sauver le poisson.

Mais comme dans le cas de l'oranda Gooser head, la protubérance peut pousser à tel point, qu'elle peut le déséquilibrer ou le rendre aveugle en lui recouvrant complètement les yeux. Il existe une intervention chirurgicale qui permet de couper la protubérance pour soulager le poisson. Bien sûr, il vaut mieux passer par un vétérinaire spécialisé mais il en existe peu. De nombreux propriétaires ont tenté l'opération
chirurgicale avec succès.

Exemple d'orandas devenus malvoyants du fait de la croissance excessive de leur protubérance :


                   Photo Printerest                                                                Photo  Aqua Goldfish

L’expérience est détaillée sur ce blog : http://poisson-rouge.over-blog.fr/article-28802725.html

Ou sur ce forum américain : http://goldfishkeepers.com/community/threads/wen-surgery-on-an-oranda-goldfish.819/

Il existe aussi des vidéos :



Ou cette autre vidéo qui malheureusement est en anglais et la bande son est de mauvaise qualité, mais les images sont très nettes:



Sachez que la protubérance repousse et qu'il faudra certainement recommencer l'opération.

Source :
Kokogoldfish
Wikipédia
Goldenphoenifisheries
Samurai-goldfish
Fynnmood


Chimele pour Voile de Chine 2017

________________

CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom




Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
 

La protubérance des orandas : classification et soins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soins pour orchidées (phalaenopsis, paphiopedilum)
» Classification des orchidées dans le monde des vivants ?
» soins d'esthetiques au Maroc ?
» quels soins pour mon cattleya ?
» soins après floraison d'une orchidée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voile de Chine :: Le poisson rouge :: VARIETES-