Le forum d'entraide et de partage pour les passionnés des poissons rouges communs et japonais
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 13:38

Bonjour,

Je poste dans l'espoir que vous puissiez m'aider à diagnostiquer - et traiter - correctement ce qui se passe avec Gus, l'un de mes 3 PR, un shubunkin. Les deux autres sont Hikiru, un PR commun rouge, et Lilou, un autre shubunkin. J'ai mis un peu plus d'infos sur ma présentation.

Les para de l'eau sont globalement bons. Les nitrates sont limite (25 mg/l - ainsi dans l'eau du robinet) mais probablement pas en cause, les nitrites sont à zéro, le pH varie de 7 à 7,4. Faute de moyens financiers je réalise encore mes tests avec des bandelettes (pro-scan), et je suis récemment aller mesurer l'eau en magasin avec des gouttes : les phosphates étaient à 1mg/l, possiblement suite à un traitement eSHa Exit + 2000, mais avec des nitrates à 25 il semblerait que ça s'équilibre (?). Le GH a toujours été assez élevé (20-22°dGH) et le KH se maintient autour des 10°dKH (12 en magasin avec les gouttes).

Je fais un changement d'eau partiel tous les 7-9 jours, environ 30 litres pour leur bac qui en fait un bon 120 (et qui est temporaire, un bassin hors-sol est en construction).

Ceci étant posé, voici un petit historique de ce qui m'amène, sachant que jusque-là tout ce petit monde se portait comme un charme...

- le 22 décembre 2017, peu après avoir introduit de nouvelles plantes d'une provenance a priori fiable, je remarque quelques petits points sur la queue de Gus.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un peu alarmée, pensant qu'il s'agissait d'un début de points blancs, j'ai immédiatement administré de l'eSHa Exit combiné à eSHa 2000 en suivant bien les recommandations.

- 6 jours plus tard : aucun changement, comme vous pouvez le voir ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les "points" n'ayant pas bougé, et Gus étant parfaitement OK par ailleurs, j'ai attendu voir...

- fin janvier, je remarque un nouveau petit point, cette fois sur la dorsale de Gus, et constate avec effroi qu'il y en a un aussi, tout petit, sur la dorsale de Lilou. Aucun signe d'irritation quelconque à l'endroit des points, qui jusque-là étaient plutôt translucides et comme intégrés aux voiles. Parmi les pistes que j'envisage, j'écarte poux/puces (visuellement rien à voir) et m'interroge pour une lymphocystose - sauf que les points ne forment pas de grappe ou de chou-fleur et que leur apparence n'est pas dure. Les points sont entre-temps devenus plus marqués, plus "épais".

- le 3/2, en les observant de dessus, je constate que le point sur la dorsale de Gus présente un aspect cotonneux avec une "effilochade" (mais pas comme des fils, plus comme un bout de coton qui s'étire). Voici au mieux de ce que j'ai pu photographier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et voici le petit point sur la dorsale de Lilou :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- l'effilochade a disparu le lendemain. Restent les points, d'aspect nettement blanc à présent, et d'apparence cotonneuse également sur la queue de Gus. 

 
Ce qui m'interpelle, en termes de diagnostic, est que si ces petits points sont une mycose, je ne m'explique pas que l'eSHa 2000, administré le jour même où j'ai remarqué l'affaire, n'ait apporté aucun changement. Aussi le fait que l'aspect reste celui de petits points séparés, et non d'une plaque ou de fils qui s'étendent. Cela ne ressemble pas aux images illustrant généralement une saprolégniose, et je rappelle que tout ça a commencé le 22 décembre, ce qui me pose question en termes de rapidité de progression (très lente, donc).

Gus et Lilou ont toujours eu le corps velouté. Au début, en remarquant ce contraste avec le corps de Hikiru, j'avais pensé à une oodiniose ou costiose. Mais comme personne ne montrait aucun symptôme ou comportement anormal, j'ai conclu que c'était tout simplement l'aspect de leur "robe".

Pas de frottements/grattements, appétit intact, ils jouent et se chahutent joyeusement quand viennent les petits pois, personne ne s'isole ou ne semble bizarre - bref... mystère. 

Sauf que ce n'est sûrement pas un mystère et c'est pourquoi je viens chercher vos lumières.

Selon vous, de quoi s'agit-il et que convient-il que je fasse ?

J'ai regardé les images de deux posts ici dont les cas ressemblent à celui de Gus et Lilou, celui-ci et celui-ci, mais je préfère vérifier les hypothèses possibles avant de suivre les mêmes recommandations. 

Je pourrais ne rien faire, juste renouveler l'eau plus souvent histoire d'éliminer les phosphates qui restent et assurer une eau bien propre (ce qui, d'après les para, est déjà le cas), bien oxygéner (je branche un bulleur en fin de journée et durant la nuit), et attendre voir... Mais ce serait vraiment moche que la situation alors s'aggrave faute d'être intervenue à temps.

Je n'ai pas encore osé le badigeon d'isobétadine. Ca me fout les boules, pour être honnête, j'ai peur de leur communiquer mon stress et de les blesser (et Lilou est archi rapide et difficile à attraper). Gus est plus familier, je pourrais peut-être réussir à le prendre dans ma main (les gants sont-ils indispensables ?). Il me reste de l'eSHa 2000. Je n'en ai pas remis depuis le traitement fin décembre et je suis prête à le faire seulement je me dis qu'il serait alors préférable de le faire en même temps que quelques jours de badigeons (Lilou reste un souci car avec toutes les plantes et les deux bois, c'est virtuellement impossible de l'attraper sans d'abord tout vider ^_^).

Encore quelques infos, au cas où elles pourraient contribuer à éclairer la situation : Hikiru pipe souvent en surface, le soir venu. Il/elle a toujours fait ça et je ne me le suis jamais expliqué, car il/elle a toujours été seul/e à le faire. Dernièrement, Gus s'y met parfois aussi - et Lilou vient voir de quoi il retourne mais ne va pas piper. Cela se produit parfois en journée aussi maintenant, et je distingue les pipages de leurs recherches de nourriture sur les salvinia. Hikiru ne montre par ailleurs aucun souci, il/elle est vigoureux et le/la seul/e à toujours tester avec enthousiasme les nouveautés style petit bout de mandarine épluchée et morceaux occasionnels de banane. M'enfin, comme un poisson qui pipe est généralement considéré mauvais signe, je le signale. 

Autre info et lien possible : fin janvier, j'ai remarqué sur Gus un petit "patch" de peau dont l'aspect est mate, sur le petit "creux" de son corps situé juste à l'avant de sa nageoire anale, du côté droit. Aucune trace d'irritation, juste ce contraste entre son corps d'aspect velouté/duveteux et cette petite zone qui, par comparaison, apparaît comme un creux dans la continuité de sa peau.

Enfin, histoire d'avoir à peu près tout dit, début janvier suite au traitement à l'eSHa, j'avais vu apparaître un genre de petites algues d'apparence pelucheuse (en tout cas l'hypothèse est qu'il s'agissait d'un début d'algues) et un film bactérien en surface. Je ne sais pas de quoi il retournait exactement mais c'est entre-temps parti.

Voilà en gros... C'est une longue tartine, désolée, mais je voulais tout expliquer le plus en détails possible afin que vous ayez un max d'éléments. J'espère n'avoir rien oublié.

Merci beaucoup de m'avoir lue et merci d'avance pour vos avis. Je répondrai de mon mieux aux questions qui vous paraissent utiles pour déterminer ce que sont ces petits points devenus cotonneux et comment au mieux gérer la situation.

Merci !  poisson


Dernière édition par Eleonore le Lun 5 Fév 2018 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 18:18

Je cherche, je cherche...

Ces taches sont-elles semblables à des taches de cire ?

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 18:25

Merci Chimele.

Non, pour moi ces points ne ressemblent pas à des taches de cire. Tu penses à un papillosum cyprini, un herpesvirus ? 

Visuellement, de tout ce que j'ai recherché, c'est ce qui s'en approchait le plus. Mais en constatant dimanche la petite "effilochade" qui partait du point situé sur la dorsale de Gus, et en découvrant par la même occasion l'aspect cotonneux des points (car ce développement est tout récent), j'ai écarté l'hypothèse.

À tort peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 18:43

Il se peut que la mycose soit une infection secondaire mais elle ne se développe pas sur le papillosum cyprini.

Tu as tenté un traitement fongique en dehors de l'esha 2000 qui est un polyvalent ?

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 18:54

Non, pas encore. Dans le flou quant au diagnostic, je n'ai encore rien administré.

À leur apparition, les points n'avaient pas cet aspect cotonneux mycotique ; s'il s'agit d'une infection secondaire, quelle était donc la primaire ?

Peut-être de micro blessures venant de leurs ballets en roulés-boulés quand viennent les petits pois... mais est-ce que ces blessures auraient pris la forme des premiers points translucides détectés fin décembre ?

Je note aujourd'hui que ceux sur la queue de Gus semblent devenir plus étendus, plus flous, l'aspect "points" est moins net. question 

Que me conseillerais-tu comme antifongique qui ne perturbe pas le cycle du bac et soit inoffensif pour les plantes et les mélanos ? Si un antifongique est bien ce qu'il faut ... ce que j'ai tendance à penser, avec perplexité malgré tout vu l'historique et la durée.
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 20:11

J'ai trouvé ça : Henneguya

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




http://amazonia.pagesperso-orange.fr/description.html

Sinon  je cherche aussi du côté de la fausse mycose.

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 21:01

Intéressant... merci Chimele !

Il s'agit d'un parasite qui se rencontre apparemment en Afrique (rapide recherche) et pour lequel il n'y aurait pas de traitement connu (encore une fois : recherche très rapide).  

Sur le site d'origine de l'image, dont tu fournis le lien, il n'est également indiqué aucun traitement.

On parle ailleurs (site apparemment traduit par un traducteur automatique) de symptômes similaires à la lymphocystose et de gros kystes sur le corps (ce qui n'est pas (encore) le cas ici). La maladie est dite être très rare.

Ici, extrait d'une thèse en ligne, on trouve :

MYXOSPORIDIOSES
Les Myxosporidies peuvent faire apparaître des tableaux pathologiques variés. Certaines es­ pèces (appartenant notamment aux genres Henneguya et Myxidium) provoquent la formation de nodules blancs, arrondis ou plus rarement ovales sur la peau, les nageoires et les branchies.
Cette forme est relativement inoffensive et ne provoque pratiquement jamais de pertes. Par contre, elles peuvent être responsables d’ulcérations musculaires hémorragiques ouvertes vers le dehors. On reconnaît aisément les spores dans les tissus affectés. (cf Affections Musculaires et viscérales, p.82).
Myxobolus koi parasite les branchies et les tissus sous-cutanés des poissons rouges et des carpes koï. L’inflammation des branchies peut être fatale (). 

Et page 82 :

αTraitement
Peu de recherches ont été effectuées sur des chimiothérapies contre les maladies causées par des Myxozoaires. On a rapporté une bonne efficacité de la fumagilline contre la sphaerosporose rénale des carpes et contre les affections causées par Myxidium giardi chez Carassius auratus (poisson rouge) (). Mais l’efficacité chez d’autres espèces est moindre et la mortalité est parfois plus élevée chez les poissons traités que ceux qu’ils ne le sont pas. Plus récemment, des publications () ont montré une bonne activité du toltrazuril (ainsi que d’autres dérivés de la triazine) contre les stades présporaux de Myxobolus sp. et Henneguya sp. parasitant les branchies. Noga () rapporte également une certaine efficacité des bains de vert malachite dans la PKD (Proliferative kidney disease due à Tetracapsula bryosalmonae, ), atteignant les Salmonidés et ne concernant donc pas les poissons d'ornement.
Toutes ces molécules ne sont pas efficaces contre les spores et si elles diminuent le parasitisme au bout de plusieurs traitements, elles ne permettent pas l’éradication des Myxozoaires.


βContrôle des maladies
En l’absence de traitement efficace, il convient lorsque l’on est face à des problèmes causées par des Myxozoaires de contrôler leur prolifération, afin d’éviter leur transmission à d’autres poissons, ou l’aggravation des symptômes des poissons atteints. C’est pourquoi, on recommande de transférer les malades dans un bassin de quarantaine, muni d’un filtre et d’une lampe U.V. Celle-ci doit avoir une puissance minimum de 30 watts pour détruire totalement les spores. De plus, l’eau du bassin ou de l’aquarium doit passer deux ou trois fois par heure dans l’épurateur. Les spores éliminées par les poissons sont tuées et cessent d’être infectantes. Les agents se raréfient et finissent par être éliminés. Cette méthode est très lente et ne donne pas toujours le résultat souhaité, mais elle représente pratiquement le seul moyen de sauver les poissons, surtout s’ils sont de valeurs (, ). 

Je dois poursuivre la recherche. Une des questions mystère est : d'où serait venu le parasite ?
Il semble par ailleurs y avoir une distinction de prognostic entre ce parasite affectant les branchies (ce dont je ne vois pas de symptômes) et affectant la peau/nageoires :

Si les myxosporidioses responsables de la formation de nodules blancs sur la peau sont inof­ fensives (sauf en cas d’invasion branchiale), celles qui sont responsables de kystes volumineux dans les muscles ou les viscères sont de mauvais pronostic ().
 
Un des "constats" : pas grand-chose à faire, en tout cas aucun traitement concluant.


....ça se corse...


Dernière édition par Eleonore le Lun 5 Fév 2018 - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 21:09

D'après Bassleer, il n'y a effectivement pas de traitements.

La fausse mycose ou Glossatella ne me parait pas une bonne piste mais tu peux toujours vérifier.

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Kell.
Conseillers
Conseillers
avatar

Féminin Messages : 4207
Date d'inscription : 04/08/2016
Humeur : Contente! ;)
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 21:11

Bonjour Eleonore!

Je vais tenter de t'aider du mieux que je peux...
De tout ce que tu me dis, je pense soit à la maladie du velours ou soit à la costiose. Après, effectivement, certains des symptômes coïncident mais pas tous... Je vais te dire ce qui me fait penser à la maladie du velours : le fait que tu dis avoir l'impression d'un "corps velouté" car ça pourrait être une surproduction de mucus. Mais je ne sais pas si ces maladies ont une action lente ou pas car, en effet, pour être lent, c'est lent!

Même si tu appréhende, ce que je comprend parfaitement, le mieux serait tout de même de passer des petits badigeons de bétadine jaune sur les zones touchées, peut être que ça aiderai à limiter les dégâts... De plus, peut être que, en les prenant, tu te rendra mieux compte de la texture de leur peau...

________________
Mon 100L PR JAP ; Le 240L poissons exotiques ; Le 90L du salon                                                                        
Ma passion n°2 : Le nail art

Mes chats! ; Mao, mon border Collie ; Mes oiseaux!
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 21:48

Ce que je lis (rapidement) sur Glossatella ne me paraît effectivement pas d'application ici mais je dois approfondir. Et toute piste est une bonne piste jusqu'à être exclue, donc grand merci Chimele !

Kell. : merci pour ton aide ! L'aspect velouté du corps date d'il y a encore plus longtemps que l'apparition de ces fichus et mystérieux points... Depuis octobre 2017 en fait, soit depuis que je peux comparer les 3 PR. Je ne crois donc vraiment pas qu'il s'agisse de la maladie du velours : d'abord, je n'ai jamais vu la coloration verte ou dorée associée à l'oodiniose et l'aspect velouté a toujours été parfaitement homogène et lisse, ensuite la maladie étant hautement contagieuse, Hikiru en aurait montré des signes, depuis le temps, or son corps est tout à fait intact.

La costiose me paraît toujours possible, j'avais de fait envisagé la chose mi-octobre (bieeeen avant l'apparition des "points"). Ce qui me fait fortement douter est que je n'ai jamais rien vu qui s'apparente à une sur-sécrétion de mucus ou quelque chose d'anormal à ce niveau. Je pense aussi que la costiose apparaît en "plaques", à certains endroits, avant de se répandre, mais je peux faire erreur. Ils ne se sont en tout cas jamais frottés ni n'ont manifesté de troubles de la nage, de comportement "taciturne", ou quoi que ce soit indiquant qu'ils étaient malades. Leur peau n'a pas vraiment l'air laiteuse (mais comment en être sûre) et, sans traitement depuis octobre, aurait sans doute développé des ulcères entre-temps, j'imagine en tout cas. 

Qu'en penses-tu ?

Je ne suis pas contre tenter le badigeon (sauf que Lilou est vraiment très difficile à attraper, mais je peux tenter le coup). Ce qui me retient est le facteur stress - et là je parle du leur, pas que du mien :D
Sachant que le stress est en soi un facteur déclenchant, ou en l'occurrence aggravant, c'est tout de même risquer d'empirer les choses sans vraiment savoir si le badigeon est bien indiqué. Et s'il s'agit d'un parasite, le badigeon n'est d'aucune aide il me semble, juste ?

Mais je suis d'accord que cela me permettrait de mieux observer la texture de leur peau et celle des points...
Alors quand même risquer le coup ?  au secours

À propos de branchies (dans la veine "parasites" et complément d'informations au cas où) : je peux évidement difficilement observer les branchies elles-mêmes, mais je dois signaler que Hikiru "baille" ces derniers jours, et Gus aussi de temps en temps. Lilou le fait beaucoup moins souvent. Hikiru ne baille pas sans arrêt, loin de là, il en fait juste quelques-uns de temps en temps mais ils sont alors rapprochés. L'un dans l'autre, il me semble que ces "bâillements" sont plus fréquents ces jours-ci, pour Gus comme pour Hikiru.

Et, toujours ces derniers jours, il est arrivé que Hikiru ait un subit mouvement de nage qui semble involontaire, réflexe. Pas un petit coup d'accélérateur (ce qui peut arriver aussi à Gus ou Lilou) mais plutôt comme un tic chez les humains - un truc soudain et "hors sync". Je l'ai très peu vu mais, dans le contexte général (et pour lui/elle en particulier qui a cette tendance à venir piper ou rester juste sous la surface en ayant l'air de humer - ce que Gus fait aussi), ça m'a bien fait flipper. Bref, je ne suis vraiment pas tranquille - entre ces points étranges et la possibilité de parasites aux branchies...

il est perplexe est confus il est désolé


Dernière édition par Eleonore le Mar 6 Fév 2018 - 0:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 23:02

Tu peux tenter des bains de sel à dosage raisonnable, entre 3 et 5G/L.

Pour repérer l'oodinium, il suffit de regarder les poissons avec une lampe torche, si la peau est bleuté c'est qu'il y a de fortes chances pour qu'ils soient infestés mais comme tu le dis, ils ne montrent pas de signes de démangeaison donc c'est peu probable.

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Lun 5 Fév 2018 - 23:05

Excuse mon ignorance Chimele mais quelle serait l'idée ici pour les bains de sel ?

Je checkerai le test de la lampe torche demain, merci pour ce tuyau. 

Et juste pour être sûre : tu parles de la maladie du velours ? Car elle est généralement associée à des reflets dorés ou verdâtres, de ce que j'ai pu lire, tandis que la costiose serait plutôt bleutée, cf. aspect laiteux. 

(EDIT) PS : j'ai la fâcheuse manie d'éditer mes posts pour rajouter ou préciser des infos, cf post précédent - pour info  ;p
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 0:11

NB : après un Xième temps d'observation (à minuit passé), je confirme qu'ils baillent plus que d'habitude, particulièrement Gus et Hikiru, mais Lilou a baillé aussi.

Cf. fin du post ci-dessus juste avant celui de Chimele.

... pas très bon signe ?

il a du scotch sur l
Revenir en haut Aller en bas
Lionel.adam
Poisson rouge alevin
Poisson rouge alevin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/02/2018
Localisation : Evreux (27)
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 10:52

Bonjour, je ne me suis pas encore présenté, je le ferais plus tard.
mais comme on parle traitement au sel, j'ai une bonne expérience de celui ci.

En gros, quand tu ajoute du sol, la pression osmotique augmente entre l'eau et l'être vivant qui y vie.
les parasites supporte très mal ce changement, les poissons le vivent généralement trés bien.

c'est un traitement courant en eau douce chaude:
https://www.cichlidsforum.fr/viewtopic.php?f=15&t=26808

les gars qui font du koi balance pas mal de sel dans leur bassin avant l'hiver pour limiter les maladies.

Ca évite d'utiliser des produits médicamenteux, pas toujours terribles.

le traitement se fait de la sorte:
tu mets 5g de sels par litre d'eau dans ton aqua (je prends du sel pas chers en magasin)
tu laisse pendant 48h
changement d'eau de 50%
puis 1 ou 2 jours après, changement d'eau de 30% (en gros)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aquagora.fr/index.php?action=forum
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 11:44

Attention à  5G/L on dessale lentement et il vaut mieux le faire en bac hôpital sinon les plantes n'apprécient pas.

Il y a un sujet la dessus : http://voiledechine.forumactif.org/t54-traitement-au-sel#

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 13:37

OK, merci Lionel pour ces infos, et Chimele pour le rappel.

Je suis perdue car le tableau se complique je pense.

Je parlais ci-dessus des bâillements plus fréquents, des quelques petits mouvements brusques de Hikiru qui aussi pipe régulièrement en surface (ce qu'il/elle a toujours fait), et du fait que ces derniers jours Gus aussi vient, si pas piper (ce qui arrive), rester sous la surface comme pour "humer". 

Là je viens d'observer Gus bailler à nouveau (+ extension des nageoires) et être pris d'un petit mouvement brusque. 

Quoi que soient les points sur sa queue et sur la dorsale de Lilou, il semblerait qu'il y ait une infection parasitaire mais laquelle ? (Hikiru vient de bailler). 

J'ai lu trop de symptômes de différentes affections et là je m'y perds un peu.

Ce qu'il n'y a pas : frottements, foncée vers le gravier pour se gratter, traces visibles par moi aux branchies, surproduction de mucus branchial (mais pas sûre de savoir à quoi cela ressemblerait), apathie/perte d'appétit/isolement (sur certains articles je lisais que l'apathie et l'isolement étaient progressifs et donc pas toujours évidents à déceler, or je dois dire que j'y ai pensé en voyant une fois Gus tapi entre des plantes, Hikiru aussi)

Ce qu'il y a : bâillements, mouvements brusques, "humage" sous la surface de l'eau et pipage occasionnel - et bien sûr les "points" de Gus et Lilou.

Ils restent vifs tous les 3 (réagissent au quart de tour quand ils me voient bouger, espérant recevoir à manger).

À votre avis ?

De quoi qu'il s'agisse, je voudrais traiter tout le bac car là il me paraît clair que tous les 3 sont affectés (Lilou baille moins et vient moins humer/piper mais cela arrive, je ne lui ai pas non plus encore vu de mouvement brusque). De quoi exactement je ne sais pas (et re-baillement de Gus...).

Que me conseilleriez-vous qui ne nuise pas aux mélanos et aux plantes ? (Hikiru vient de bailler à nouveau et Lilou a eu un petit soubresaut... je suis vraiment inquiète là....) Et comment éviter de partir sur un enchaînement de traitements qui affaiblirait tout le monde ?

Si le sel est la meilleure solution, je le ferais dans un bac hôpital avec eux 3 dedans ? (ayant lu que ce traitement était réservé aux aquariophiles expérimentés, je redoute un chouïa mais bon).

smiley please

EDIT : le pipage s'intensifie. Le bulleur était branché hier fin de journée et toute la nuit, changement d'eau samedi 3/2 et un autre prévu demain (ou cet après-midi après 24h de décante)
Revenir en haut Aller en bas
Ranchū
Poisson rouge adulte
Poisson rouge adulte
avatar

Masculin Gémeaux Messages : 369
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Humeur : relax
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 16:01

Bonne chance en tout cas.

________________
mon 160L
les poipois
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 16:47

Merci Ranchù...

Gus a eu un mouvement de ce qu'on appelle "nage saccadée" je présume, Lilou aussi. Puis comme un moment d'hébétement avant de switcher à son état normal.

En même temps ils mangent tous très bien (Gus est même plutôt "hyper" quand vient la bouffe et c'est lui/elle qui course le plus les autres) et se chahutent avec enthousiasme.

Je flippe, j'avoue.

Je repose la question : quel anti-parasitaire recommanderiez-vous pour le bac entier qui ne perturbera pas le cycle et ne nuira pas aux plantes et aux mélanos ?

Je peux traiter les PR au sel en bac hôpital mais s'il y a une infection parasitaire dans le bac, le problème reviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 16:53

Et re-"sprints" et soubresauts...

HELP !?
Revenir en haut Aller en bas
Lionel.adam
Poisson rouge alevin
Poisson rouge alevin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 05/02/2018
Localisation : Evreux (27)
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 17:07

La majorité des plantes tiennent le 5g/l pendant 48h. Donc fait ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aquagora.fr/index.php?action=forum
Ranchū
Poisson rouge adulte
Poisson rouge adulte
avatar

Masculin Gémeaux Messages : 369
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Humeur : relax
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 17:11

je croit qu'il n’existe pas de médicament qui ne flingue pas les bactérie.
pour ma part je traiterait le bac, installerai un nouveau bac temporaire avec cyclage pour accueillir t'es poipois, une fois soigner et puits refaire ton cycle dans ton bac actuelle.
Mais je suis pas expert.
tu as acheter tes fish quand ?
tu leur a fait passer quarantaine ?
tu as introduit un élément après introduction des poipois ?
tu les à acheter où ?

________________
mon 160L
les poipois
Revenir en haut Aller en bas
Ranchū
Poisson rouge adulte
Poisson rouge adulte
avatar

Masculin Gémeaux Messages : 369
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Humeur : relax
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 17:28

J'ai vu pour la plante du 22 décembre.

________________
mon 160L
les poipois
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 17:48

Ranchù : les plantes ont été installées le 20/12, j'ai constaté les 3-4 points de Gus le 22.

Hikiru était le premier, je l'ai recueilli le 25/9, je ne sais pas d'où il venait (un magasin à Namur je pense). Gus l'a rejoint le soir même, il vient du Tom&Co rue Vanderkinderen. Lilou vient de là aussi et nous a rejoints le 10/10.
Pas de quarantaine, non, j'étais encore trop novice pour savoir. Gus a atterri tel quel, et Lilou je l'avais observé à de multiples reprises en magasin.

Pour traitement de tout le bac au sel : je suis désolée mais l'article partagé par Chimele n'est pas très clair pour moi, qui ai l'esprit confus je reconnais. Il me semble qu'il y est question uniquement de traitement en bac hôpital, mais pas de tout le bac - mes excuses si je ne sais même plus déchiffrer les infos clairement (traitement au sel >< traitement classique ??). Les indications de Lionel données ci-dessus ne sont pas assez détaillées pour que je me lance derechef, sachant l'accent mis sur le dessalage progressif. Et vu que à 5g/L il est question de "bain continu de 5 à 7 jours" la solution des 48h pour ne pas perdre les plantes semble possiblement insuffisante => ??

Aussi la question des "très jeunes poissons" : je ne sais pas quel âge ont les miens, plus d'un an j'imagine (ils font 6-7 cm sans la queue) => risque ?

Désolée, je sais que pour ceux qui s'y connaissent tout cela est très clair et évident, mais je n'y suis pas encore. Pourriez-vous me guider svp ?
Revenir en haut Aller en bas
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 21503
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 19:18

5g/L est tout à fait possible en bac communautaire mais il faut faire un dessalage progressif sinon gare aux poissons.

Est-ce que tu as pu regarder avec une lampe de poche ?

Évidemment d'après tes dernières remarques, il y a bien une parasitose.

Moi je pencherais pour des vers de la peau et des branchies mais difficile d'en être sûre quand on est si loin des poissons. De toutes façons un traitement au praziquantel devra être fait, quand on achète des poissons il vaut mieux en faire un car ils sont très souvent parasités de vers.

Quand je ne suis pas sûre du diagnostic car ce n'est pas toujours facile d'en poser un, j'utilise un polyvalent comme le goldoomed de Tetra ou le FMC.

________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
Eleonore
Larve de poisson rouge
Larve de poisson rouge


Messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2018
MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile Mar 6 Fév 2018 - 19:42

Merci Chimele. Certains symptômes des vers de la peau ou des branchies ne figurent pas au tableau que j'ai ici sous les yeux, mais avec les bâillements et les soubresauts la parasitose semble claire.

Pour clarifier :

- 5g/L dans le bac pendant combien de jours ?
- dessalage progressif sur 9 jours comme décrit dans l'article ?
- pas de risque de perturber le cycle et les filtres ?
- 5g/L n'est donc pas une forte dose et sera toléré par les plantes ? Tu écrivais plus haut que les plantes n'apprécieraient pas.

Concrètement, pour l'introduction des 5g/L, je les fais d'abord dissoudre dans de l'eau issue du bac je suppose ?

Est-ce que le sel dans le bac va neutraliser les parasites dans l'eau aussi ?

Faudra-t-il rincer toutes les plantes ? Siphonner pour espérer retirer des oeufs/larves ?

Pour le praziquantel (goldoomed ou FMC, je ne connais aucun des deux - merci) : je fais d'abord le sel et puis, x temps plus tard, je ferais ce traitement-là ? 

Entre les deux je pense que je leur ferai un vermifuge à l'ail.

Pour le test lampe torche : celle que j'ai et qui est rechargeable était à plat donc je l'ai mise à charger cet aprèm mais entre-temps le soir est tombé et j'ai pas trop envie de leur braquer la lampe dessus "out of the blue". Je le ferai demain pour de bon  ;) Au fait, tu parlais bien de la maladie du velours et pas plutôt de la costiose ? 

Merci d'avance pour toutes les réponses - et pour la patience car je sais qu'il en faut avec quelqu'un comme moi qui a besoin de beaucoup de détails et de conseils pratiques...   ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile

Revenir en haut Aller en bas
 

Points blancs devenus "cotonneux" - diagnostic difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voile de Chine :: Le poisson rouge :: MALADIES-