Le forum d'entraide et de partage pour les passionnés des poissons rouges communs et japonais
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les troubles de la vessie natatoire chez le poisson rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimele
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Poissons Messages : 22021
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 56
Localisation : Bouches du Rhône
Humeur : cool
MessageSujet: Les troubles de la vessie natatoire chez le poisson rouge Sam 1 Fév 2014 - 16:57

Trouble de la vessie natatoire chez le poisson rouge

La vessie natatoire qu'est que c'est  ?
Appelée aussi vessie gazeuse,c’est une poche membraneuse emplie de gaz: dioxigène, dioxyde de carbone, diazote. Ces gaz sont transportés par des petits vaisseaux sanguins (les capillaires) à la vessie mais aussi par le tractus intestinal avec lequel elle est reliée. Elle sert à l’équilibre et constitue un réservoir d’oxygène et un appareil auditif.

La fonction de la vessie natatoire est de maintenir le poisson en équilibre dans l'eau, ainsi il peut monter en surface et descendre au fond de manière aisée en vidant sa vessie ou au contraire en la remplissant. Mais la vessie natatoire agit comme un conducteur de son et de vibration, ainsi on a pu mettre en évidence qu'un bruit fort soudain ou continu est une des nombreuses raisons qui fait qu'un poisson perd le contrôle et sa capacité à évoluer naturellement dans l'eau.

Comment reconnaitre les troubles de la vessie natatoire ?


Les troubles de la vessie natatoire se caractérisent  par l'incapacité du poisson à se maintenir entre deux eaux. On peut noter les troubles suivants:


  1. Flottabilité en surface ou en pleine eau
  2. Poisson qui se balance de gauche à droite et semble danser
  3. Nage incontrôlée
  4. Natation à angle de 45°
  5. Natation verticale
  6. Natation à l'envers
  7. Poisson qui coule au fond comme une pierre 


Tous les poissons rouges peuvent développer un jour ou l'autre une sensibilité de la vessie natatoire. Pourquoi ? cela reste un mystère. Une hauteur d'eau inadaptée, une infection bactérienne pourraient être responsable de l’affaiblissement de la vessie. Le bruit fort également, ou un coup donné sur l'aquarium, de mauvais paramètres.  On peut faire l'hypothèse que la première cause reste une mauvaise habitude de nourrissage. Beaucoup d'aquariophiles font l'erreur de nourrir qu'une seule fois par jour en donnant une dose conséquente, en réalité il vaut mieux donner plusieurs fois dans la journée de petites rations car le poisson rouge est un animal qui grignote toute la journée.


Les causes :
1) Alimentaires
Toute nourriture sèche donnée telle quelle aux poissons finit par provoquer des troubles de la vessie. Les aliments gonflent dans l'intestin et influent sur le bon fonctionnement de la vessie.Les intestins sont des organes fins, sous l'action du gonflement des aliments secs, ils s'élargissent et compriment la vessie.  Pour éviter cela, faire tremper toute nourriture sèche dans un peu d'eau et ne donner qu'une fois bien imbibée.

Si les symptômes décrits plus haut apparaissent uniquement après un repas mais semblent récurrents, que le poisson paraît rétabli après la nuit, il peut alors s'agir d'un problème lié à l'aspiration par le poisson de grandes quantités d'air à la surface lors la distribution de nourriture. Un conseil, privilégier les granulés qui coulent plutôt que ceux qui flottent ainsi que les flocons qui sont peu nutritifs. On peut presser les aliments (sticks, granulés) qui flottent entre les doigts pour faire échapper l'air emprisonné et leur permettre de couler, sinon l'air s'évacue dans l'intestin et perturbe l'échange de gaz avec la vessie. 

Le tractus intestinal est relié à la vessie natatoire par un petit tube où le gaz est échangé. La nourriture ingérée dans le tractus intestinal créé du dioxyde de carbone (gaz carbonique). Ce gaz est échangé continuellement en avant et arrière du tractus à la vessie pour donner au poisson la capacité de descendre ou de monter dans l'eau.


Il faut impérativement varier la nourriture avec beaucoup de végétaux tels que les petits pois et les algues. Ne jamais donner de flocons ou de granulés qui flottent car ils avalent de l'air en même temps et cet air peut perturber l'échange de gaz dans le tractus intestinal et la vessie natatoire. Les poissons rouges ne sont pas conçus pour respirer l'air en surface mais l'oxygène présent dans l'eau à l'aide de leurs branchies qui est ensuite absorbé dans la circulation sanguine. Attention si vous avez une pompe à air dans l'aquarium, certains poissons peuvent avaler des bulles volontairement ou involontairement et perturber l'échange gazeux dans le tractus, si c'est le cas, préférez un système venturi ou une pompe à eau en surface.

Varier la nourriture : légumes pochés, nourriture carnée, nourriture en gelée etc...

Dans tous les cas et face à un désordre de vessie lié à la nourriture, imposer au poisson une période de diète de 24h à 48H, bien souvent le problème se règle ainsi.

Sachez aussi que :
Une alimentation trop grasse peut provoquer une adipose du foie avec l'augmentation de son volume et ainsi comprimer la vessie. De même que des kystes rénaux peuvent engendrer le même problème.

2) L'occlusion intestinale provoque chez le poisson rouge des troubles de la vessie natatoire. Bien qu'occasionnelle, il ne faut pas la prendre à la légère.Les poissons se présentent avec un abdomen gonflé, généralement plus accentué d'un côté que de l'autre, ne s'alimentent pas mais sont toutefois intéressés par la nourriture, n'éliminent pas d'excréments; de plus leur comportement est modifié : ils deviennent fuyants et nerveux, s’affaiblissent et enfin après quelques jours, meurent.  Des légumes donnés de façon régulière améliore le transit des poissons et des traitements appropriés finissent par résoudre le problème, tels que :

L'huile de ricin : http://voiledechine.forumactif.org/t2-lutter-contre-la-constipation-l-huile-de-ricin#
Le sel de magnésium : http://voiledechine.forumactif.org/t38-lutter-contre-la-constipation-le-sel-de-magnesium#
L'ail :http://voiledechine.forumactif.org/t95-vermifuger-ses-poissons-avec-du-jus-d-ail#

Les poissons qui sont trop nourris en une seule prise peuvent se gaver et être constipés. L'appareil peut ralentir et même se détériorer, le gaz piégé dans la vessie conduit le poisson a flotter sans cesse. Si la constipation persiste longtemps, le tube vide cessera de produire du gaz et fera perdre la capacité au poisson a monter et descendre dans l'eau.

Un poisson rouge avec un trouble de l'amortissement n'a pas la capacité de se nourrir convenablement car il ne peut adopter la position de 45° en se soulevant ce qui permet à un poisson de manger la nourriture tombée au fond du bac. Si la vessie est en bon état elle peut se régénérer et recommencer de fonctionner de nouveau si le poisson est nourri de petits repas réguliers dans la journée pour permettre la production constante de gaz. Une bonne santé digestive est primordiale dans l’élimination des troubles de natation, nourrissez moins mais plus souvent, en alternant granulés et légumes (sans trop de variation tant que le poisson n'est pas complètement rétabli).

3) Bactériennes et parasitaires

Une infection virale ou bactérienne de la vessie natatoire peut provoquer un épaississement de la paroi de la vessie, ce qui compromet le transfert de gaz en réduisant l’élasticité du sac. La capacité de modifier le volume de la vessie est donc réduite. Si le problème semble constant et que les mesures ci-dessus demeurent inefficaces, un traitement antibactérien est à envisager, bien qu'une origine bactérienne ou encore virale (pas de traitement connu) soit très difficile à différencier : antibactérien du commerce ou prescription antibiotique du vétérinaire.
Il semblerait que les maladies parasitaires occasionnent également des désordres de la vessie, certains parasites externes se développent aussi à l'interieur du poisson le plus souvent dans l'intestin (Trichodina notamment).

4) Génétiques
S'il s'agit d'une cause génétique (malformation par exemple), il n'existe malheureusement pas de remède. Les poissons rouges modifiés avec le corps très rond ont une vessie natatoire très comprimée qui n'arrive plus à jouer son rôle de ballast et handicape le poisson à vie. Une alimentation très riche en fibre peut améliorer le problème mais sans réelle guérison.

Certains des poissons rouges de fantaisie peuvent développer des soucis chroniques de digestion plus facilement que d'autres, pour d'autres encore la flottabilité constante est d'ordre génétique. Si les 2 sont vérifiés après avoir traiter une éventuelle constipation, alors il faudra abaisser la hauteur d'eau pour permettre au poisson une vie plus confortable. Ces poissons peuvent vivre une longue vie et en bonne santé en étant nourri régulièrement pour permettre la production de gaz. Un poisson rouge sans problème utilise tout le gaz carbonique qu'il produit alors qu'un poisson qui présente des problème libèrent des bulles par la bouche ou les branchies.

5) Le stress
Une situation de stress intense peut provoquer des désordres de la vie natatoire, le poisson panique, est en hyperventilation et virevolte dans tout l'aquarium. Éteindre les lumières et attendre, le poisson va réussir à se calmer et se stabiliser. Attention aux mouvements et aux interventions de maintenance trop brutales dans l'aquarium.

L'intimidation par d'autres poissons peuvent être source de désordre passager de la vessie natatoire.

6) Environnementales
Un aquarium trop petit pour des poissons rouges et le risque de nanification est là avec pour conséquence la compression des organes. En effet le poisson stoppe sa croissance mais les organes internes continuent de grandir. Bien respecter le volume minimal pour un poisson rouge : 50L pour une variété sélectionnée et 100L pour un PR commun.

Plus l'aquarium est profond et plus la pression créée par le volume d'eau est importante. La pression peut affecter des poissons plus fragiles par le développement de symptômes de nage incontrôlée, flottant ou à l'envers. Selon la pression et le temps pendant lequel le poisson y aura été confronté, ou tout simplement la faiblesse de la vessie, peut mettre la vie du poisson en danger. L'abaissement de la hauteur d'eau réduit la pression de l'eau, pour les sujets qui ont des problèmes d'origine génétique, cette simple action peut résoudre les problèmes.

Attention de ne jamais forcer manuellement un poisson qui flotte a rester au fond de l'eau sous peine de graves dommages de la vessie natatoire tels que la rupture de l'organe, ce serait alors irréversible.

L'environnement naturel des poissons rouges est un étang peu profond avec une grande surface d'eau. Nos aquariums et bassins ont plutôt tendance à être plus profond que large, ce qui peut créer des problèmes à long terme sur les poissons rouges de fantaisie, variété plus sensible dont le corps n'est pas conçu pour les contenants profonds et étroits. Pour maintenir convenablement des poissons rouges dans des aquariums, il faudra faire des compromis. Les poissons rouges sont des poissons de fond par nature, ils y trouvent leur nourriture et s'y reposent. Il n'y a rien de plus triste qu'un poisson rouge qui ne peut pas rester sur le fond. Il vit dans la peur permanente qu'il sera mangé par un prédateur qu'il soit en bassin ou en aquarium. Il faut prescrire complètement les aquariums tout en hauteur et carré, mais plutôt les bacs rectangulaire avec une hauteur d'eau classique.


7) Les paramètres
On a récemment mis en évidence que l'accumulation de nitrates dans l'eau pourrait entraîner des désordres de la vessie natatoire chez le poisson. Ceci plaide en faveur d'un entretien régulier de nos bacs et d'une population de poissons adaptée au volume d'eau disponible.
Des taux anormaux de nitrites et d'ammoniac peuvent entrainer une dilatation des capillaires qui sont reliées à la vessie et interrompre l'apport de gaz transporté par le sang. Ne pas oublier de vérifier les paramètres de l'eau.

Si après avoir tenté tous les traitements possibles et qu'aucune amélioration n'est constatée, il est possible de ponctionner la vessie natatoire comme a opéré Oli dans cet article : http://voiledechine.forumactif.org/t2559-ponction-de-la-vessie-natatoire#


Source : Les maladies des poissons d'aquarium, M.Millefanti
           Wikihow.com
           goldfish-emergency.com
           Kokosgoldfish.com



Chimele pour Voiledechine 2014/2015

________________

CHIMELE
___________

Mes poissons
Mon bac à PRS

Un 60 L spécial corys
Le 120 L aux lorys

_______________
Les dernières news:
Variété Le Pom Pom




Revenir en haut Aller en bas
http://voiledechine.forumactif.org
 

Les troubles de la vessie natatoire chez le poisson rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vessie natatoire
» Pondeuse Cannibale
» Aquarium et intérieur design?
» Le nourrissage chez la dionée
» Bougainvillier sur tige chez Loblaws

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voile de Chine :: Le poisson rouge :: MALADIES :: Articles sur les maladies-